Dementia (1955)

Tourné entièrement sans dialogue et rempli de violence suggestive et d’images psycho-sexuelles, ce film ressemble à un thriller expressionniste des bas-fonds qui suit les rôderies nocturnes d’une jeune femme hantée par une culpabilité meurtrière.

Keywords: