Elle n’a dansé qu’un seul été (1951)

Deux jeunes gens, Goran et Kerstin, s’éprennent l’un de l’autre lors de vacances d’été à la campagne. Leur amour se heurte à une partie du village aux mœurs puritaines, notamment à un pasteur rigoriste, celui-là même qui interdit à la jeunesse du village la répétition d’une pièce.